Réviser le bac philo en vidéo !

Avec plus de 70 vidéos sur ma chaîne, ce n’est pas forcément facile de s’y retrouver ; aussi voici un petit guide pour le candidat du bac qui voudrait réviser à partir de mes vidéos.

Pour la méthodologie tout d’abord, c’est assez simple : cette playlist rassemble deux vidéos assez courtes sur la dissertation et l’explication de texte ; puis une série de 7 vidéos qui développe très complètement l’exercice de la dissertation. Honnêtement, je ne faisais pas plus complet en cours…

Pour les notions Le sujet, La matière et l’esprit, La conscience, je recommande : cette vidéo de Science étonnante sur la conscience ; cette série de cinq vidéos qui traite le thème de façon assez classique à partir de Descartes. Toujours sur ces notions et aussi L’inconscient vous pouvez regardez cette série de vidéos : la première sur la distinction conscience d’accès / conscience phénoménale et le cas des images subliminales ; la deuxième sur les phénomènes troublants de prosopagnosie (amnésie des visages) et le délire d’illusion des sosies.

Sur les notions L’existence et le temps et Le sujet, je recommande mes vidéos sur l’identité personnelle, l’inexistence du moi, et (pour finir en beauté) la mort.

Pour les notions La culture, Le travail et la technique, La société et Les échanges, je recommande : ces deux vidéos sur Adam Smith (en particulier la première sur la veste de laine) et celle-ci sur les avantages comparatifs et les coûts d’opportunité (et vous pouvez regarder aussi celle d’Heu?reka qui développe le sujet sous un autre angle ; d’ailleurs beaucoup de vidéos d’Heu?reka peuvent être intéressante par rapport à ces notions, par exemple ces vidéos sur l’argent).

Pour les notions La politique, L’Etat et La société, vous pouvez regarder ma vidéo sur la Novlangue chez Orwell, mes deux vidéos sur le principe de Condorcet, mais aussi bien sûr la série de Lê (Science4all) sur la démocratie et la théorie des jeux !

Sur les notions La morale et Le devoir, vous aurez l’embarras du choix sur la chaîne ! Je vous recommande en premier cette vidéo sur le relativisme et le déontologisme et cette vidéo sur le conséquentialisme ; ces vidéos sur la généalogie de la morale de Nietzsche ; et les nombreuses vidéos sur l’utilitarisme, notamment ces expériences de pensée avec Lê.

Sur Le bonheur, je vous recommande de méditer sur l’expérience de pensée de la machine à expérience de Nozick.

Sur La liberté, vous pouvez regarder cette vidéo sur le déterminisme : en quoi la liberté est un superpouvoir. Et cette vidéo sur la liberté dans les jeux (notamment les jeux vidéos).

Sur les notions d’épistémologie comme La raison et le réel, La théorie et l’expérience, La démonstration, La vérité, je vous recommande ma série sur la démonstration et la connaissance (en particulier les épisodes sur le scepticisme et sur l’axiomatique). Mais aussi mon épisode sur le réalisme scientifique (que j’aimerais compléter un jour mais la première partie est déjà utile) et sur le rapport entre sciences et philosophie à partir de la réflexion de Stephen Hawking selon qui la philosophie est morte. Vous pouvez aussi vous amuser à regarder cet épisode sur Nick Bostrom et la question de savoir si nous vivons dans une simulation. Mes considérations sur le théorème de Bayes peuvent être pertinentes à développer aussi sur ces notions (et sont fortement recommandées par Lê de Science4all ^^). Enfin (mais c’est assez technique, je préviens) ma vidéo sur le paradoxe du menteur et le théorème d’indéfinissabilité de Tarski sont intéressantes pour parler de La vérité.

Sur La religion, ces deux vidéos sur le rapport entre religion et morale.

Sur La justice et le droit, vous pouvez regardez ma vidéo sur le droit à l’avortement.

Sur Le langage, hormis ma vidéo sur la Novlangue chez Orwell, il n’y a pas encore grand chose sur ma chaîne (ça va venir…).

Sur L’histoire, pas grand-chose hélas hormis ces réflexions sur la conservation à partir du cas du bateau de Thésée et du palais de Séoul Gyeongbokgung.

Sur L’art, de même, pas grand-chose encore. L’épisode PopPhi sur Black Mirror contient quelques réflexions sur le spectacle et le rapport du créateur vis-à-vis de son oeuvre. (J’ai aussi cette vidéo bizarre où il est question de poésie…)

Et voilà ! Je crois que j’ai fait à peu près le tour ! Révisez bien et j’espère que vous apprendrez et prendrez du plaisir à regarder tout ça…

Bac.png

Peut-on penser intelligemment une super-intelligence | Conférence

 

 

Merci encore à Lê et à l’EPFL !

Pour vous y retrouver, j’ai ajouté ce plan (et les passages ajoutés inédits sont notés [AJOUT])

 

Début de conférence, présentation générale : 2:08

Petit détour du côté de la fiction : 3:24

Qu’est-ce que l’intelligence : 8:19

[AJOUT] Expertise et intelligence : 11:51

Représentations visuelles de l’intelligence : 14:17

(Super-)intelligence sociale : 23:43

La société est-elle un agent ? : 32:58

Parlons d’IA et de proba : 35:34

Objectifs finaux et instrumentaux : 44:18

[AJOUT] L’arbitraire des objectifs finaux dans les fictions de Greg Egan : 50:27

Apocalypse par défaut : 51:28

[AJOUT] Quelques exemples réels d’objectifs instrumentaux inattendus : 55:04

Jules Verne et Yudkowsky : 55:28

Brouillard épistémique et principe de déférence épistémique : 57:25

 

Questions :

Précautions et lois de la robotique d’Asimov [le son de cette question n’est pas très audible mais ce ne sera pas le cas des autres] : 1:02:09

Intelligence artificielle collective (réponse de Lê) : 1:04:31

Consensus et agentivité de la société : 1:06:51

Observabilité d’une super-intelligence : 1:08:09

Faut-il souhaiter une super-intelligence ? (Quel intérêt de jouer aux échecs ou d’écrire un roman si des super-intelligence peuvent faire ça mieux que nous ?) : 1:09:57

Remarques sur l’utilitarisme : 1:13:22

[AJOUT] Une IA serait-elle la continuation de l’espèce humaine ? [Je n’ai pas vraiment répondu à cette question sur le coup et je m’en explique] : 1:14:43

Fusion IA-humain : 1:15:47

La super-intelligence comme outil : 1:16:31

Annihilation spirituelle de l’humain par l’IA : 1:18:05

Les objectifs instrumentaux de notre super-intelligence sociale peuvent-ils être dangereux eux aussi ? 1:21:26

Le choix de poursuivre la recherche en IA : 1:23:35

 

La nouvelle de Greg Egan « Des raisons d’être heureux » dont je parle à 50:27

Le replay original sur la chaîne Science4All.

La liberté en jeu | PopPhi #2 (Ep.1)

 

 

Aujourd’hui, on parle de la liberté dans les jeux. Et on voit que tout est jeu, même la réalité… (Et ok, je ne parle pas beaucoup de jeux vidéo, mais je me rattraperai dans la seconde partie.)

En complément ou avant de voir celle-ci, vous pouvez revoir ma première vidéo sur la liberté.

Un excellent article, très accessible, pour introduire à la notion de liberté en philosophie : « Libre-arbitre » par Jean-Baptiste Guyon sur l’Encyclopédie philosophique

 

Détails et inscription pour la conférence à L’EPFL de Lausanne le 16 mai sur la superintelligence

 

Voilà !

Méthodologie de la DISSERTATION

 

Vous retrouverez ici ma série de vidéos sur la méthodologie de la dissertation pour le bac de philosophie. Je ne ferai sans doute pas un post différent pour chaque épisode, j’actualiserai celui-ci à mesure que les épisodes arriveront.

Dissertation #1 | L’art de faire des réponses longues et intelligentes à des questions brèves et stupides

 

 

 

 

Dissertation #2 | Peut-on…? Faut-il…? Doit-on…?

 

 

 

 

Dissertation #3 | Pourquoi ?

 

 

 

 

Dissertation #4 | 4 conseils pour l’analyse de sujet

 

 

 

 

Dissertation #5 | Le plan

 

 

 

 

Dissertation #6 | Terminons par l’intro

 

 

 

 

 

Prosopagnosie et délire des sosies | Grain de philo #15 | Cerveau, conscience et inconscient – Ep.2

 

 

Aujourd’hui, on plonge dans les mystères de la reconnaissance des visages…

 

Face Memory Test, pour évaluer votre capacité à vous souvenir et reconnaître un visage :

 

Un bel article pour en apprendre davantage sur le fameux cas de Monsieur Tan-Tan.

 

Sur les neurones obsédés par Jennifer Aniston, la vidéo d’Homo Fabulus.

 

La chaîne Dans Ton Corps a consacré une vidéo à la prosopagnosie, avec Aude GG.

 

Le phénomène de reconnaissance inconsciente chez les prosopagnosiques est généralement désigné dans la recherche par l’expression « Covert facial recognition » et vous pouvez en apprendre davantage par exemple en lisant l’article Wikipédia consacré à ce phénomène.

 

Si vous êtes curieux de lire l’article original de Joseph Capgras dont je montre des extraits (c’est très facile à lire), il est disponible ici.

 

L’article d’Ellis et Young est disponible ici.

 

Ce sympathique Ted Talk par le neurologue Vilayanur Ramachadran parle, entre autre chose, du syndrome de Capgras.

 

Voilà !

Le paradoxe du menteur et le théorème de Tarski | Argument frappant #8

Aujourd’hui, c’est le 1er avril, jour des menteurs, et du coup parlons du paradoxe du menteur ! Pourquoi dire que l’on est en train de ne pas dire la vérité pose problème…

Ce sera l’occasion de parler d’un des plus grands logiciens du 20e siècle, Alfred Tarski, et de ses travaux sur la vérité ; et aussi d’un des résultats les plus importants en logique mathématique : le théorème d’incomplétude de Gödel. Et quand on croise Tarski et le théorème d’incomplétude, on obtient le théorème d’indéfinissabilité de Tarski. Et c’est chouette, si, si.

 

Concernant le « Diagonalization lemma » (ou « diagonal lemma »)

Le « Diagonalization lemma » (je ne l’écrit pas en français car il ne semble pas qu’il soit d’usage de s’y référer ainsi, et cela pourrait créer une confusion avec l’argument de la diagonale de Cantor) est une étape cruciale dans la preuve de Gödel pour montrer en quoi son codage permet de construire des formules auto-référentielles. Vous trouverez la preuve de ce lemme sur Wikipedia ou sur la Stanford Encyclopedia of philosophy, mais la plus claire explication que j’en ai lue se trouve dans un bref papier de Richard Heck dénué de tout symbole logique ; je ne saurais trop vous en recommander la lecture si vous voulez vraiment comprendre ce lemme.

L’exposition du lemme dans ce papier est informelle (au sens où elle s’applique à un langage naturel plutôt qu’à un langage formel) mais elle n’en est pas moins parfaitement rigoureuse sur le plan logique, et cela permet de comprendre bien plus aisément ce qu’exprime ce lemme. Cela permet aussi de comprendre qu’en fin de compte ce lemme n’a rien de proprement arithmétique ; il s’applique à toute théorie satisfaisant ces deux conditions : (1) qu’il y ait dans le langage de la théorie un système permettant à des expressions du langage de référer à des formules du langage ; (2) que l’on puisse exprimer des opérations syntaxiques de substitution dans les formules de ce langage. (Dans le cas de l’arithmétique, (1) est rendu possible par le codage de Gödel et (2) par la quantification.) Le théorème de Tarski dérivant seulement de ce lemme, il est valable pour tout langage satisfaisant (1) et (2) ; donc c’est un résultat plus général que s’il valait seulement pour les systèmes formalisant l’arithmétique.

 

Stephen Hawking : « La philosophie est morte »

Selon Hawking, la philosophie est morte. Je me permets d’exprimer mon désaccord et j’en profite pour parler plus généralement du rapport des sciences à la philosophie.

Le livre de Stephen Hawking : The Grand Design

Une critique intelligente du « Philosophy is dead » par le philosophe Christopher Norris.

Une interview particulièrement intéressante du physicien Carlo Rovelli (qui est aussi versé dans l’histoire et la philosophie des sciences), où celui-ci revient sur les propos de son collègue.

Un très bon article sur les propos de Neil deGrasse Tyson (et accessoirement aussi sur ceux de Hawking) par le biologiste et philosophe Massimo Pigliucci.

Je disais dans la vidéo que, malheureusement, bien des philosophes justifient la caricature que les scientifiques s’en font en tenant un discours ignorant et méprisant à l’égard des sciences ; l’un des plus beaux exemples récents de cela est sans doute Markus Gabriel, ici interviewé sur France Inter à propos de son livre « Pourquoi je ne suis pas mon cerveau » (qui défend la liberté contre les méchantes neurosciences).

Si la philosophie ne consistait qu’en ce genre d’exercice rhétorique, je serais fier de ne pas pratiquer cette discipline ; mais ce n’est qu’un cas marginal (auquel malheureusement les médias donnent beaucoup d’exposition). La plupart des philosophes (surtout du côté de la philosophie analytique) ont une tout autre attitude vis-à-vis des sciences.

Sur la philosophie des sciences justement, je vous conseille le livre de Chalmers Qu’est-ce que la science et le livre de Michael Esfeld Philosophie des sciences, une introduction. Il existe aussi de nombreux articles de bonnes qualité sur la philosophie des sciences sur la Stanford Encyclopedia of Philosophy (en anglais), mais ils sont si nombreux que je ne peux que vous conseiller de fouiller selon ce qui vous intéresse. En français, l’Encyclopédie philosophique contient aussi quelques articles, par exemple ceux-ci sur le réalisme scientifique et le réalisme structural.

Voilà !