FAQ de la mort

Aujourd’hui, je reprends quelques points de ma vidéo sur la mort et l’arrêt du vieillissement et je réponds à quelques objections, et ça va me prendre un peu de temps… Pour vous y retrouver, voici un petit sommaire :

1:50 – Pourquoi beaucoup d’objections à la lutte contre la sénescence ont pour conséquence de délégitimer la recherche médicale en général

3:50 – Pourquoi, si l’on admet la légitimité de la recherche médicale en général, il semble qu’il faille légitimer aussi la lutte contre la sénescence

4:59 – Quelques expériences de pensée supplémentaires

7:23 – Faut-il parler d’immortalité ? Non.

9:26 – L’incertitude radicale quant à ce que sera le monde dans 300 ans

11:47 – Toutes choses égales par ailleurs, la sénescence n’est pas souhaitable… mais toutes choses sont-elles égales par ailleurs ?

13:39 : SURPOPULATION (début)

15:02 : La fécondité est le facteur important, pas l’espérance de vie

16:46 : Quel serait l’impact effectif sur la croissance de la population de la disparition totale et immédiate de la vieillesse ?

20:33 – Conclusion sur la surpopulation

21:13 – Argument « adaptationniste » biologique

22:43 – Argument du risque de « surplace intellectuel »

23:41 – Argument des inégalités

27:02 – Comment répondre à beaucoup d’objection : peser les bénéfices et les risques

28:15 – Pourquoi entreprendre de lutter contre la sénescence pourrait augmenter la rationalité de nos prises de décision vis-à-vis de l’avenir

30:03 – Outro

 

Quelques liens :

Replay audio de la conférence du 30 juin sur la chaîne Axiome.

Deux courtes et très claires vidéos d’Alexandre Technoprog sur la surpopulation : IMMORTALITÉ = SURPOPULATION… OU PAS ? et IMMORTALITÉ & SURPOPULATION 2 : Continuer à avoir des enfants… ?

Vidéo de Kurzgesagt sur la surpopulation.

Voilà !

Une réflexion au sujet de « FAQ de la mort »

  1. Deux questions auxquelles j’aimerai votre avis :
    1- En quoi le fait que la population soit (ou finisse par devenir) stable est-il relié à la notion de surpopulation ?
    2- Mettons que les femmes restent fécondes pendant 1/4 de leur vie, quelle est la valeur individuellement « acceptable » quand on vit 8 à 10 fois plus longtemps ? sur 800 ans ça fait 200 ans de période féconde ! Pour autant je ne pense pas que la gestation soit prolongée au delà des 9 mois.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s